Populaires.fr > JEUNES ACTIFS POPULAIRES > 75 - Paris > Développement durable & quête de sens
jeunes actifs
menu
 

Développement durable & quête de sens


Le développement durable engage une quête de sensAprès les polémiques de la semaine dernière, la fin de la taxe carbone française, le départ de la Fondation Hulot du processus du Grenelle de l’Environnement, la semaine du développement durable a commencé ce 1er avril. Nous ne devons pas oublier la source de croissance que peut être l’économie verte dans les prochaines décennies.

Comme le relève la plupart des économistes et des historiens, je pense que la vie des sociétés est faite de cycles qui amènent l’homme à se remettre en cause et à innover. Il y a déjà un an, j’indiquais que l’économie liée au développement durable est une source de renouvellement scientifique, mais aussi sociétal et économique.

L’intérêt et la combativité des grandes causes pour lesquelles des générations se sont engagées ces dernières décennies, ne créent plus l’enthousiasme de notre société actuelle. De nos jours, c’est l’hédonisme qui prédomine aux combats voulus par nos parents et grands parents, comme pour la guerre, ou l’égalité entre les hommes et les femmes, ou bien encore pour la pauvreté et la maladie.

Même si rien n’est gagné aujourd’hui et qu’il reste beaucoup à réaliser, les avancées sont notables dans le monde. Il reste encore des combats importants à assurer, comme la lutte contre l’oppression qui existe dans certains pays ou des habitants sont toujours privés de liberté.

Mais une génération entière est en panne de sens…

Peut-on croire que nous devons nous limiter à produire plus pour satisfaire nos besoins primaires ?

Certes la consommation, voire la surconsommation agrémente la vitalité de notre quotidien, à la fois pour répondre à nos besoins et en même temps « nous faciliter la vie ». C’est ce concept et ces moyens qui nous conduisent à mieux découvrir le monde dans lequel nous évoluons, à mieux développer nos connaissances et à mieux appréhender les phénomènes qui régissent notre existence.

L’éco-croissance ou la croissance verte est une croissance de notre économie, liée à la création de valeurs par des entreprises qui travaillent dans les domaines de l’écologie ou du développement durable. L’exemple « type » est l’énergie solaire, avec les moyens de l’éolien ou la géothermie.

De nombreuses autres sources de créations de richesses existent, comme pour la construction et la réhabilitation des immeubles, avec l’utilisation de nouveaux matériaux pour l’isolation des bâtiments.

Cette croissance verte devrait selon le cabinet BCG créer environ 600 000 emplois, dans la cadre du Grenelle sur la période 2009-2020.

L’éco-croissance est une source de création de richesses et le débat que nous devons lui accorder doit rester une priorité pour notre gouvernement. Les mesures à définir et à mettre en place apporteront d’ailleurs un sens à une génération perdue dans une masse d’informations, où elle tend à se recroqueviller par incompréhension, alors que notre monde est à l’heure de l’ouverture.

L’individualisme et l’ouverture sur les autres : quel paradoxe !!

Pour ma part, je souhaite vivement que nos promesses soient tenues, notamment dans ce domaine. Et en ces temps de crise mondiale, il nous faut mieux l’expliquer, mieux le faire comprendre et en particulier à la partie de la population qui souffre aujourd’hui de la perte de son emploi.

L’association entre l’économie et l’écologie peut être l’une des solutions à la crise que nous supportons.

L’éco-croissance est une nouvelle source de croissance, créatrice de richesses et d’emplois. Elle ne pourra que servir l’intérêt général de nos concitoyens.

Il nous faut aujourd’hui travailler tous ensemble sur le développement durable, nous donner les moyens de le faire évoluer et préparer la construction de notre avenir.

Créons ensemble les conditions pour continuer ce combat en faveur de l’Eco-croissance, pour notre économie et pour notre qualité de vie.

 

Régis Maag, le 5 avril 2010


Donnez votre avis

Web


A ce sujet :

La croissance verte : nouveau moteur de la politique industrielle

L’écologie est sous la responsabilité de notre génération !

Cercles Populaires du Gard

Les JA sont de toutes les rentrées: visite à l’université des verts à Nimes

Crise : les banques respectent-elles leurs engagements ?

Communiqué de presse de François Guéant

L’europe, les réformes et l’Ecocroissance

Engagements auprès des Français de la Majorité Présidentielle

Communique de Presse des Jeunes Actifs de l’UMP Taxe Carbone

Made in France : www france fr


Parlez-en sur votre site
(copiez-collez le code):